jeudi 1 février 2018

La danse du pas, la danse du je ne sais pas...

C'est amusant comme des personnes peuvent parfois nous percevoir différemment de ce que nous sommes réellement. Il y a quelques semaines, j'avais laissé un commentaire chez ​ Célestine où je lui disais entre autres que j'étais la reine de l'indécision. Elle m'avait répondu alors qu'elle me pensait au contraire quelqu'un d'affirmée dans ses choix. Comme quoi... Non, Célestine, j'aurais aimé pourtant, mais je ne suis pas affirmée dans mes choix, j'hésite souvent avant de prendre une décision et je dois dire que cela me prend beaucoup d'énergie. Mais depuis quelques temps, et parce que cette indécision m'agace, une fois que j'ai fait mon choix, j'apprends à ne plus revenir dessus. J'arrête de me dire ensuite : est-ce que j'ai bien fait ?  ne vais-je pas le regretter ? Non, je me dis : tu as pris cette décision, et quelle qu'elle soit, ne reviens pas dessus, n'y pense plus ! Et cela m'aide à passer à autre chose. Mais ce n'est pas si évident, malgré tout, indécise je suis, indécise je resterai, c'est ainsi... Il y a quelques années, je m'étais d'ailleurs amusée à écrire un petit poème à ce sujet sur mon blog "Des mots pour le dire". Quelques mots qui résument bien un sujet qui m'agaçait déjà bien à l'époque...


La danse du pas 

Un pas en avant
un pas en arrière
un pas sur place

Un pas oui

un pas non
un pas ne sait pas

Un pas en avant
un pas en arrière
un pas sur place

Un pas avance
un pas recule
un pas hésite

Un pas en avant 
un pas en arrière
un pas sur place

Ainsi se danse 
la danse du pas
la danse du je ne sais pas...

F.A.
23 mai 2009

10 commentaires:

  1. Tu as appris à danser le tango, quoi ! Mais c'est difficile parfois de savoir quelle est le bon choix étant donné qu'on ne le sait qu'après !
    je te souhaite de passer une belle journée, bises,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut faire le choix que l'on pense le meilleur pour soi, et puis après, s'y tenir. Je perds bien souvent trop d'énergie à hésiter, c'est lassant.
      A l'époque où j'avais écrit ce petit poème, j'apprenais à danser le tango. :-)
      Belle fin de semaine, Délia, et un bon week-end. Bisous.

      Supprimer
  2. moi aussi j'hésite beaucoup, je me demande toujours si j'ai bien fait... mais j'ai un peu changé sur ce point tout de même, je suis plus fataliste maintenant, je me dis que de toute façon on ne peut revenir en arrière et que tout changement ou décision sont bons à prendre, si on est indécis c'est souvent qu'on a peur du changement mais pourtant le changement c'est bon au final ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que la cause est la peur du changement, Virevolte, mais pas seulement je pense. En tous cas, pas pour moi. Il faudrait que je travaille là-dessus pour arriver à en trouver l'origine, même si j'en ai une petite idée, mais trop perso pour en parler ici. ;-)
      Passe un bon week-end, Virevolte. Bisous.

      Supprimer
  3. Un peu hésitante cette dans là! Peut être moins hésiter à s'affirmer! Bon week end à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu hésitante cette danse, en effet, Alezandro !
      Apprendre à s'affirmer, ne pas avoir peur de déplaire... tout un travail !
      Bon week-end à toi aussi.

      Supprimer
  4. Je pense que l'essentiel est de ne pas regretté la décision que l'on apprise.....Impossible de revenir en arrière. Alors il vaut mieux assumer( facile à dire !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que j'apprends à faire, Daniel. :-)
      Bon dimanche à toi.

      Supprimer
  5. Je comprends tout à fait. Non seulement j'hésite mais après je me torture en me demandant si j'ai pris la bonne décision. C'est bien fatigant tout ça... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est épuisant, Pastelle, cela nous prend toute notre énergie. C'est pour cela qu'il faut essayer d'y remédier. :-)
      Belle fin de journée.

      Supprimer