mardi 18 octobre 2016

Perceptions différentes

Nous pourrions être une dizaine de personnes à vivre la même situation, il n'y en aurait pas une qui ressentirait les choses de la même façon et surtout qui en aurait les mêmes souvenirs. Les perceptions sont tellement liées aux sentiments, aux émotions, à notre sensibilité, à notre présence et attente du moment, qu'il n'est en effet pas possible d'avoir les mêmes. Personne n'a tort ou raison lorsqu'il ou elle affirme que cela s'est passé ainsi, car ce sont juste nos perceptions et nos ressentis du moment qui diffèrent.
Parfois je me remémore des souvenirs avec ma soeur, des souvenirs remontant à notre enfance. Il est fréquent que nous n'ayons pas les mêmes portant pourtant sur la même personne. Mais nous avons raison toutes les deux, chacune avec nos ressentis propres et nos sentiments propres également. Et aussi en fonction de la relation que nous avions avec cette même personne. Ce qui fait la différence également.

8 commentaires:

  1. C'est exact. Chaque personne a son filtre : émotionnel, sentimental, amoureux, sensitif, d'humeur... Tout cela parasite notre mémoire...
    Le résultat est surprenant...
    Chaque perception est dans le vrai, et pourtant confrontée aux autres, elles divergent...
    C'est ainsi que l'on doit se fier aux sons de cloches, et non au son de cloche pour avoir une trame assez large pour reproduire un évènement...
    L'information est exactement cela. Mais peu recoupe les sons de cloches pour avoir un spectre fidèle...
    Ton sujet est fort intéressant...
    Merci à toi et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ton commentaire l'est tout autant, Gilles. :-)
      Oui, on devrait se fier aux sons de cloches, et non au son de cloche, qui peut être faussé par la nature de la personne elle-même, et donc non objectif.
      Merci à toi. Bon après-midi. Bisous.

      Supprimer
  2. C'est dire la difficulté de mener une enquête de police...ou un jury d'assise !
    Oui je sais, mes exemples sont un peu triviaux mais je suis influencée par la série que je suis en train de regarder ^^
    En tous cas, tu as raison. Pour un événement donné, personne ne ressentira exactement la même chose...
    Bises ma belle
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, Célestine. Ils ne doivent pas se laisser influencer par les ressentis des personnes mais uniquement par ce qui s'est réellement passé.
      Bisous, et bel après-midi (pluvieux chez moi).

      Supprimer
  3. Oui et pour illustrer ton billet sur la perception, j'évoquerai de nouveau mon percepteur :-)
    (histoire d'exploiter le filon), tu sais celui qui
    M'envoie un courrier familier, une lettre
    Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.
    Je vais te dévoiler, le contenu d'une de ses lettres
    - Cher contribuable...
    (Depuis toutes ces années, il pourrait utiliser mon prénom, non? :-)
    - Introduction, formules d'usage et usées
    - Développement, fastidieux, alambiqué, labyrinthe d'informations, où est la sortie ?
    - Conclusion (Ah, la sortie, chic !) "Cette année encore, blablabla, informations privées estampillées TOP Secret, blablabla, le montant de votre impôt aura diminué"
    Incroyable différence de perception entre moi-même et ce (très) cher ami.
    L'idée farfelue du mensonge fut vite balayée par la certitude que l'assermentation de mon ami assurait sa probité.
    Bon sang mais c’est bien sûr ! ai-je pensé (après 5 minutes, les dernières)
    Ce n'était pas le montant de l'impôt qui diminuait mais son taux d'inflation !
    Ce montant était inférieur à ce qu'il eut été si on lui appliquait l'augmentation moyenne des années précédentes.
    (Rien d'étonnant à ce que ce genre de courrier me barbe, j'ai failli bailler en écrivant la phrase ci-dessus)
    J'étais soulagé, une savante comptabilité garantissait la compatibilité de nos perceptions :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien de me faire rire de bon matin, Rom ! car je t'ai lu de bon matin, hein ! :-)
      La perception et la Perception (majuscule juste pour la différencier :-)) n'ont rien à voir entre elles. C'est d'ailleurs étonnant qu'elles portent le même nom. Je préfère nettement la première, même si le percepteur a un charmant sourire. :-)
      Bon après-midi, Rom. Bises.

      Supprimer
    2. Ma perception de la Perception exigée ne cadrait pas non plus avec celle qu'en avait mon percepteur, Françoise :-)

      Supprimer