dimanche 12 février 2017

Merci pour votre foldinguerie ! :-)

Je vous remercie, vous qui êtes frappés de "foldinguerie" autant que moi, d'avoir laissé un petit mot sur mon billet précédent, c'est rassurant de ne pas se sentir seule. Je ne pensais pas que nous étions aussi nombreux à en souffrir (sourire). Donc, nous sommes tous Humains, et je dois dire que c'est plutôt réjouissant comme constatation ! Je ne sais pas si le mot "foldingue" se met au féminin ou pas, cela dépend des sources en fait. Mais bon, pourquoi pas ? Tout comme le mot "foldinguerie" n'existe sans doute pas, mais nous pouvons bien inventer quelques mots, ce n'est pas très grave en fait. Si ? :-)

Sinon, parfois, lorsque je rédige un billet et qu'il n'est encore qu'au stade de brouillon, je me demande si je vais le publier ou non. Je me dis que je vais peut-être passer pour une folledingue justement, ou bien pour une illuminée, ou bien pour une... quel mot pourrais-je mettre pour évoquer celle qui se prend la tête régulièrement pour des questions existentielles ou relationnelles ? Vous avez un mot, vous ? Enfin bref, vous comprenez ce que je veux dire. Donc, je trouve qu'il est dommage de penser à la place des autres, car nous sommes peut-être uniques mais nous rencontrons toujours des personnes qui ont les mêmes questionnements que nous, les mêmes "illuminations" que nous. Nous ne devrions donc pas avoir peur de déposer nos mots, quels qu'ils soient, car ils résonnent toujours en certains d'entre nous. Et s'ils ne résonnent pas, les gens ne s'arrêtent pas et poursuivent leur chemin. Ce n'est pas très grave non plus, finalement ?... :-)

Je ne sais plus qui, une fois, m'avait dit que je me posais sans arrêt des questions et des questions. Et comme je le constate, et vous aussi, je continue ! Bah, il vaut mieux passer du temps à se poser des questions, plutôt que de passer du temps à dire du mal des autres, non ? :-)

12 commentaires:

  1. je suis tout à fait d'accord avec toi, il vaut mieux se poser des milliers de questions plutôt que de dire du mal des autres et honnêtement, je crois que ceux qui ne se posent pas de questions sont étranges, se poser des questions, c'est vivre, se remettre en question, chercher des réponses, évoluer, changer, douter, ne pas tout prendre au pied de la lettre, avoir un esprit critique, ne pas être un mouton ou ne pas être imbu de sa personne et penser que l'on sait déjà tout ! Alors, moi, les personnes qui se posent plein de questions je les aime bien ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi les personnes qui virevoltent, je les aime bien aussi ! Surtout quand en plus elles se posent aussi des questions. :-)
      Bon début de semaine à toi, Virevolte. Bisous.

      Supprimer
  2. Moi, je trouve que les points d'interrogation ont une certaine élégance, c'est pour cela que je continue à me poser des questions. C'est bien plus joli que des exclamations. Non? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Dédé, c'est bien plus joli ! Oups, j'ai mis un point d'exclamation, mais c'était pour la bonne cause. :-)
      Bel après-midi à toi, bisous.

      Supprimer
  3. Je crois que tu peux être rassurée!
    Nous sommes tous et toutes "frappés de "foldinguerie" !!

    Françoise merci ! je t'embrasse, bonne nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie ma chère Noëlle. :-)
      Je t'embrasse moi aussi. Bel après-midi à toi.

      Supprimer
  4. Il faut oser...Les mots n'arrivent pas par hasard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai Daniel que les mots n'arrivent pas par hasard. S'ils ont envie de sortir à ce moment-là, c'est qu'ils ont une bonne raison.
      Bon début de semaine.

      Supprimer
  5. Quoique il est tout à fait possible de faire les deux: se poser des questions tout en disant du mal des autres...

    RépondreSupprimer
  6. Se remettre en cause est humain... Peu le font en fait, se contentant de l'apparence humaine.
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, une ombre que j'ai reconnue...
      et que je vais suivre. :-)

      Supprimer