mardi 18 juillet 2017

Les confidences

Un peu sur le thème du billet précédent :

- Nous devons faire preuve de prudence lorsque nous nous confions à quelqu'un, à moins qu'il ne s'agisse d'une amie sûre ou d'une personne d'entière confiance, car si la personne à qui nous avons fait des confidences est mal intentionnée, et cela nous ne le savons pas toujours, elle pourra un jour ou l'autre nous le ressortir et éventuellement s'en servir contre nous. Cela ne veut pas dire qu'il faut être méfiant avec tout le monde, non, mais rester prudent, oui.

Sinon, tout va très bien, je suis actuellement entourée des personnes que j'aime le plus, alors j'en profite ! (sourire) 

17 commentaires:

  1. Alors tu peux te confier sans retenue.....Par contre les blogs .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, Daniel ! :-)
      Et sur les blogs, mieux vaut être prudent.
      Bonne soirée à toi.

      Supprimer
  2. C'est terrible de se dire qu'il faut faire attention à nos échanges.. Ma fille en a eu cette année une expérience désagréable. Je lui ai conseillé de ne plus rien dire d'intime à cette personne et de rester dans la superficialité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est terrible mais si nous ne connaissons pas vraiment la personne, mieux vaut éviter les confidences trop intimes, on ne sait jamais... la preuve.
      Belle fin de journée, Suzame.

      Supprimer
  3. C'est un sujet qui me tarabuste, comme tu le sais...
    J'utilise le blog comme un épanchement, une vanne de dépressurisation.
    J'ai donc créé un blog "social" et un "privé", mais...
    Je me demande si le "privé" est vraiment judicieux. Il peut amener quelques lecteurs de mon blog "social" à me rejeter définitivement...
    Non pas que je cherche à amasser des lecteurs, mais bien à ne pas les perdre...
    J'y réfléchis encore...
    Merci de ta pensée qui trouve des échos en moi...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je le sais, Gilles.
      Un blog privé est peut-être la solution, mais il y aura forcément des inconvénients aussi, comme tu le dis d'ailleurs. Même si j'allais te lire sur ton blog privé, je sais que je ne te rejetterais pas, voilà déjà pas mal de temps que nous nous "fréquentons", et j'ai déjà lu des billets de toi qui étaient un brin provoc', mais j'ai continué à te lire, car je connais aussi un peu l'homme qui est derrière ces écrits. (sourire)
      Bonne soirée, Gilles. Bises.

      Supprimer
    2. Françoise,
      Comme tu le sais, je n'ai personne à qui me confier. Ainsi j'ai créé ce blog privé pour le faire... avec quelques lectrices, lecteurs, sélectionnés... Comme ce blog est "verrouillé" le risque est minime mais pas annhililé...
      Parc ontre si j'y met des textes "un brin provocateurs", d'autres sont d'une autre dimension (vraiment provocateurs, exhib, etc...) donc je ne pense pas que tu profiteras de mes pensées...
      Comme quoi, tout individu est une apparence et un fond.
      Bises estivales

      Supprimer
    3. Je t'ai répondu, Gilles. ;-)
      Bises à toi aussi, et bon courage pour le taf.

      Supprimer
  4. Oui, il faut se méfier, je ne l'ai pas fait et je me suis faite avoir, maintenant je fais plus attention à ce que je dis et à qui je le dis !
    Pour rebondir sur ce que dit Gilles P sur les blogs : Il y a longtemps j'ai crée un blog pour "dépressuriser" (j'aime bien ce terme) , et j'ai eu la désagréable surprise qu'une personne proche me trouve, ce fut pour moi la panique car sur ce blog je déversais mes états d'âme chose que je ne pouvais et ne voulais pas faire dans la "vraie" vie. j'ai donc tout de suite fermé mon blog. j'en ai refait un autre mais cette fois j'ai bien fait attention de ne plus faire apparaître ni noms, ni lieux précis. ce blog m'a aidée et puis j'ai ouvert ce dernier blog quand j'ai changé de vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Virevolte,
      Il m'est arrivé aussi de fermer précipitamment un blog car quelqu'un de toxique me poursuivait... d'autres fois, je me saborde tout seul parce que je suis insatisfait... Mon dernier (tout récent) je vais essayé de le conserver, parce que j'ai trouvé la combinaison qui me convient : en créer un autre "intimiste" ("privé") pour me lâcher totalement et contrôler "qui" le lit...
      Cette combinaison devrait fonctionner...
      Merci de votre commentaire que j'apprécie...

      Supprimer
    2. Virevolte, je pense que si je devais créer un blog privé, il serait uniquement pour moi, et fermé au public. Ainsi, aucun risque que quelqu'un me lise. Car si tu laisses une petite entrée, minime soit-elle, tu as le risque en effet qu'une personne connue puisse te trouver et te reconnaître.
      Bonne soirée à toi, bisous.

      Supprimer
  5. Je ne me confie pas tellement.
    Je suis quelqu'un d'assez ouvert mais pour me confier, faut vraiment que quelque chose se passe envers cette personne.
    Coucou de la RUN Françoise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommes ont peut-être moins le besoin de se confier, je ne sais pas. Ce pourrait être le sujet d'un billet, tiens ! :-)
      Quelle chance tu as d'être là-bas, Pascal ! Profite bien de tout et de tout le monde ! Et merci pour le coucou ! :-)

      Supprimer
  6. Tu as bien raison, il faut réserver ses confidences aux relations qui ont fait leur preuve d'éthique. On ne sait pas parfois ce qui fait tourner le vent et transforme une "amie" (que l'on croyait telle) en jalouse manipulatrice qui va se servir de ce qu'on lui a dit... de la pire manière ça va sans dire!

    Heureusement on est plus naïves jeunes, quand finalement nos secrets sont bien gentils (presque) et quand ils seraient plus compromettants, nous avons appris à faire la différence :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Edmée, les confidences ne sont pas bonnes à dire à tout le monde. Restons prudents.
      Bonne soirée. Bises.

      Supprimer
  7. Je crois bien et même je suis sûr que je ne me suis jamais confié à qui que ce soit.
    Mes "confidences" sont très personnelles,intimes même et il m'est impossible de les partager avec quelqu'un, même de confiance.Je ne sais pas faire,peut-être cela vient-il de l'éducation que j'ai reçue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis, comme je l'évoque dans un commentaire précédent, peut-être que les hommes ont moins ce besoin de se confier ? Ou bien ne jugent-ils pas utile de le faire ? Les hommes sont beaucoup plus pudiques dans ce domaine, il me semble.
      Bonne soirée, Xoulec.

      Supprimer