mercredi 17 mai 2017

Création

Rêver, imaginer, c'est bien, mais créer, réaliser c'est sûrement mieux ! Une personne m'a dit, et cette personne n'a pas tort, que j'étais trop dans l'abstraction, qu'il faudrait que j'arrive à concrétiser. J'ai des projets, des envies, mais tout, ou du moins une bonne partie, reste à l'état d'ébauche. Je commence, mais je ne finis pas. Reste à savoir pourquoi ? J'ai essayé tout plein de choses dans ma vie : la peinture (huile, aquarelle, sur soie), le dessin, la sculpture, la vannerie, le tissage, mais je n'ai pas persévéré. Si, il y a tout de même un domaine dans lequel j'ai persévéré, c'est celui de la photo. J'aurais peut-être pu en faire mon métier, si j'avais eu un peu plus confiance en moi.... Et puis il y a l'écriture... l'écriture... J'aimerais en faire quelque chose de l'écriture... J'aime les mots, j'aime leur texture, j'aime ce qu'ils me disent... J'ai un projet en tête depuis plusieurs années, une envie plutôt, mais cela reste à l'état de projet, cela n'avance pas. Qu'est-ce qui me freine ainsi et me porte à repousser ce qui pourtant me tient à coeur ? Cette personne m'a encouragée. Ses mots m'ont fait du bien. Je l'ai entendue. C'est en train de se mettre en place... Le cheminement est en train de se faire... Créer... Création... Il est beau en plus ce mot... Création...

24 commentaires:

  1. Je ne vais pas pouvoir te répondre...par contre, pour moi, la création est essentielle, j'en ai besoin, j'ai toujours envie de faire quelque chose, peinture, restauration de meubles, couture, bidouille pour l'école, cadeaux, bricolages, j'imagine et je fais, parfois ça met du temps à aboutir mais ça finit toujours par le faire. Moi, quand mes projets n'aboutissent pas c'est toujours par manque de temps. Depuis toute petite j'ai toujours bricolé comme ça, pour moi. peut-être que tu te mets des freins car tu réfléchis trop à l'utilité de la création ? pour moi, c'est juste l'envie qui me fait démarrer, pas grave si ça ne sert à rien, ça me fait passer du bon temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être ça, Virevolte, je réfléchis trop à l'utilité de la création. Après tout, me faire plaisir avant tout ! :-)
      Merci pour ton commentaire, à bientôt, gros bisous ! :-)

      Supprimer
  2. Je suis tout comme toi ! J'ai fait plein de choses, et je me plains de ne pas aller jusqu'au bout. Si, si, sur certains projets je suis allé jusqu'au bout, on peut dire. Et je me suis rendu compte que le plaisir est sur le chemin, mais pas au but. Il faut bien sur persévérer jusqu'au bout. Pour être content de tout ce qu'on a fait, et se rendre compte que les fleurs sont sur les bords de la route, et que le but qu'on croyait glorieux, est, la minute après, dérisoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le plaisir est sur le chemin mais pas au but", je retiens cette phrase Binh An. Ne pas attendre forcément d'être arrivé, mais profiter de ce que l'on vit en chemin. :-)
      Bonne soirée, à bientôt et merci.

      Supprimer
  3. Pour créer, il faut être dans un contexte qui le permet, ce qui n'a peut-être pas été ton cas. J'aimerais aussi bien faire quelque chose dans l'écriture mais je n'ai pour l'instant pas le temps et surtout pas l'énergie. Un jour viendra peut-être. Mais il ne faut surtout pas abandonner ses rêves mais plutôt mettre en place les conditions pour les réaliser. Plus facile à dire qu'à faire. Belle soirée et bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il ne faut surtout pas abandonner ses rêves mais plutôt mettre en place les conditions pour les réaliser." C'est ce que je vais faire, Dédé ! :-)
      Merci pour tes mots. Belle soirée à toi aussi. Je t'embrasse.

      Supprimer
  4. Beaucoup de questions en suspens!Je n'ai pas de réponse,mais cette chansons semble être faite pour toi:
    Sur le papier ou sur la toile
    Jeter
    Ce qui ronge et qui vous fait mal
    Hurler
    Dans les déserts chauds et arides
    Lancer
    Le cri de tout ce mal de vivre
    Créer

    Qu'on vous honore ou vous condamne
    Osez
    Qu'on vous bénisse ou qu'on vous damne
    Créez Georges Chelon
    Magnifiquement interprétée par Isabelle Aubret
    https://www.youtube.com/watch?v=Y-Uw1l0ot0Y

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Georges Chelon, et Isabelle Aubret interprète magnifiquement bien cette chanson, chanson que je découvre d'ailleurs. Des mots qui me parlent...
      Merci pour cette réponse en chanson, Xoulec.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  5. Je crois qu'une vie riche est une vie créative. Dans le domaine qui est le mien, le yoga, je m'efforce toujours de trouver des idées nouvelles, des exercices nouveaux. J'invente en utilisant pleinement mon intuition. Je ne peux pas répéter inlassablement ce que j'ai appris sinon je m'ennuie. Créer c'est vivre intensément. Je ne peux que t'encourager dans ton projet. D'ailleurs tu écris très bien. Tout ce que tu as tenté ne sont que des expériences et non pas des échecs. Tu n'es pas la seule à agir ainsi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tout ce que tu as tenté ne sont que des expériences et non pas des échecs. Tu n'es pas la seule à agir ainsi !" Décidément, vous laissez, toi et ceux qui m'ont laissé un commentaire sous ce billet, des phrases qui vont m'aider.
      Merci à toi, Daniel, pour tes mots ! Bonne soirée.

      Supprimer
  6. Je crois que nous avons tous au fond de nous ce besoin essentiel de créer et je trouve cela assez fabuleux cet espèce d'instinct qui nous pousse à faire, à essayer, à chercher à créer, à faire du beau...J'ai essayé plein de choses moi aussi, plus ou moins longtemps. Ce n'est pas grave, il faut bien essayer. La photo a l'avantage d'offrir un plaisir immédiat, déjà au moment du cadrage, la peinture à l'huile "c'est plus difficile..." :-)
    Je crois qu'il faut y aller avec un esprit d'enfance, pour le plaisir, ne pas chercher la perfection...Ton écriture est belle ! Belle continuation, Françoise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je crois qu'il faut y aller avec un esprit d'enfance, pour le plaisir, ne pas chercher la perfection." Je note cette phrase, Fifi. Je vais noter quelque part toutes vos phrases et je les relirai lorsque j'en aurai besoin pour me rassurer et me motiver. :-)
      Merci, et à bientôt Fifi !

      Supprimer
  7. Me voici enfin ici, chère Françoise, après quelques détours. J'ai lu attentivement ce billet. Il me parle intensément. Me permettrais-tu de te faire une suggestion, qui pourrait peut-être t'être utile ? Ton projet d'écriture, pose-le sur papier. Prends un moment pour toi, durant lequel tu ne seras ni dérangée ou ni interrompue. Prends le temps de te recentrer avant de commencer. Puis, sur une belle feuille de papier et tout en haut, décris en quelques phrases, mais le plus précisément possible, ce que tu veux faire, atteindre par ton projet d'écriture. Ecris en quoi il est si important pour toi. Ensuite, divise le reste de la feuille en quatre parties: 1/ tes ressources personnelles déjà présentes pour pouvoir réaliser (expériences, idées) et 2/les ressources déjà réalisées (textes écrits, productions diverses); puis note 3/ les ressources personnelles qu'il te resterait à acquérir éventuellement (par ex.travailler ta rédaction, ton style, etc / ou participer à un atelier d'écriture / autres... ) et 4/ les ressources extérieures qui te seraient nécessaires (des plages de temps, des lecteurs bienveillants qui pourraient te faire des retours, chapitre après chapitre). ça n'a l'air de rien, mais posé par écrit un projet prend forme et s'inscrit dans la réalité. Bon. là. Je n'ai pas le temps de développer, mais je t'encourage à persévérer, naturellement, et je suis persuadée que tu vas trouver le chemin. Tous mes voeux t'accompagnent! D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'accepte volontiers ta suggestion, Dad, et je vais d'ailleurs noter précieusement tous tes conseils, ils me seront très utiles. Merci beaucoup !
      Belle soirée à toi, et à bientôt.

      Supprimer
  8. Tu connais cette citation de Bergson a propos de la joie ?
    « La joie annonce toujours que la vie a réussi, qu'elle a gagné du terrain, qu'elle a remporté une victoire : toute grande joie a un accent triomphal. Or, partout où il y a joie, il y a création : plus riche est la création, plus profonde est la joie. »
    Je trouve qu'elle résume bien une des choses les plus importantes en matière de création: celle-ci révèle la joie profonde que nous portons en nous.
    C'est pourquoi cela fait tant de bien à l'âme. Chanter, écrire, dessiner, faire un enfant ou confectionner un gâteau, c'est mettre du sens au monde et nous enrober le coeur de joie.
    Alors va, et fait naître ton projet dans la confiance !
    Bisous belle journée créative
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et aussi planter des fleurs, s'occuper des massifs, les rendre beaux, toucher la terre de ses mains, observer les petits insectes dérangés et affolés et les rassurer, c'est ce que j'ai fait cet après-midi, et cela m'a fait un bien fou ! :-)
      Merci beaucoup pour ton commentaire, Célestine. Je le note aussi, car à lui seul, il me pousse et me fait du bien ! :-)
      Belle soirée, ma douce. A bientôt. Gros bisous.

      Supprimer
  9. Ce qui te freine est peut-être un excès de modestie, pas timidité mais cette réticence qui dit "mais enfin, pour qui je me prends moi? Qui va lire ce que j'écris?". Or la première chose à contenter, c'est ton désir et besoin d'écriture. Que tu satisfait discrètement par le blog et sans doute des textes ici et là comme je faisais, peut-être aussi retenue par l'idée que... qui avait envie d'en savoir plus sur moi? Mais il ne s'agit pas de nous. Nous sommes un instrument. Nous finissons par extraire notre perçu des choses et les étendre sur le papier avec nos mots, et toujours ces mots partent à la rencontre de qui ils vont satisfaire...

    J'ai beaucoup trouvé dans la lecture des autres, le sentiment de ne pas être seule à ressentir telle ou telle chose (noble ou pas....), la clarté d'une idée que je n'arrivais pas à identifier, un conseil, une force, un exemple d'autre vie.

    C'est une petite barrière que la tienne mais elle te semble très solide. Ecris d'abord pour toi, et puis envoie ton texte pour que les autres le dénichent. Ceux qui ont faim de ce que tu offres sentiront l'odeur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a peut-être aussi, et même sûrement, un peu de cela, Edmée...
      Ton commentaire en totalité me parle, aussi je vais le noter lui aussi, il va m'être très utile. Moi aussi, j'ai trouvé dans la lecture des autres le sentiment de ne pas être seule à ressentir telle ou telle chose, ainsi que tout ce que tu dis ensuite. Merci de si bien l'exprimer ! :-)
      Belle soirée à toi, Edmée. A bientôt.

      Supprimer
  10. Création va avec persévérance. Nous éprouvons toutes et tous ce besoin de nous dépasser mais il y a la constance et l'effort et après le talent! Persévères dans ton projet ne serait-ce que pour ta satisfaction personnelle et qui sait.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alezandro, je note ton conseil et après, en effet, qui sait ? :-)
      Bonne soirée, à bientôt.

      Supprimer
  11. Bonjour Françoise.
    Mais tu crées, continuellement !
    Ta question n'est donc pas de créer mais de mener à son terme une réalisation particulière, un projet qui t'est cher.
    Chacun sa route, chacun son chemin (dixit mon tonton David :-)).
    "L'échec" ou, au contraire, la réussite, apeurent certain(e)s.
    Pour d'autres, l'envie, la passion, ne sont pas (encore) assez fortes, assez puissantes pour transformer 'ce qui peut attendre" en urgent, impérieux, nécessaire, indispensable, quasi vital.
    Il existe de nombreuses autres raisons (la trop sage raison en est une) pour ne pas dépasser le stade de l'esquisse: Chacun sa route, chacun son chemin (déjà dit tonton ! -)).
    Bises.
    PS: L'inachevé est parfois très séduisant, je trouve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Rom
      Je crée continuellement ? C'est vrai, tu n'as pas tort. Comme je le disais à Célestine, lorsque je m'occupe de mes fleurs, que je les plante, je crée. Lorsque je prépare un plat, que je choisis les ingrédients, que je rajoute un épice, etc, je crée également. Lorsque j'écris mes billets pour mes blogs, je crée. Donc, il serait plus juste de dire que j'aimerais arriver à concrétiser ce projet que j'ai depuis longtemps (tu le sais), ce projet étant un livre (de plus, j'ai déjà le contenu, il ne me reste plus que la mise en page...). Et la raison qui me freine à finaliser ce projet, je ne la connais pas. Mais avec l'aide de tous vos commentaires et conseils, je vais y arriver ! :-)
      Bonne soirée, Rom. Merci pour tes mots. Bises.
      PS : L'inachevé... tout comme l'imparfait d'ailleurs, sont parfois très séduisants, je suis d'accord avec toi.

      Supprimer
  12. Hola Françoise ! (coutume ibérique)
    Et tes enfants ? Ne sont-ils pas une merveilleuse création ?!
    La plus belle sans doute, non ?
    Cela ne te dispense pas de terminer ton bouquin, hein ! Tonnerre de Brest! (juron ad-hoc, pardon Haddock)
    Hasta luego (autre coutume ibérique), bises (spécialité française)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire, Rom, qui me donne le sourire, un grand sourire. :-)
      Oui, tu as raison, mes enfants sont la plus belle chose que j'ai faite, que j'ai créée, et cette création me rend infiniment heureuse ! :-)
      (rire) Oui, m'sieur, je vais terminer mon bouquin ! Mais quand je reviendrai, parce que là, voyez-vous, je vais partir retrouver ma plus belle création, mes fils ! :-)
      Muchos besos, querido amigo. :-)

      Supprimer