jeudi 1 décembre 2016

Marcher, c'est bon pour la santé !

Un ami me disait récemment que la meilleure chose à faire lorsqu'on a le blues, ou que l'on se pose un peu trop de questions (existentielles, par exemple, ou autres), était de faire un effort physique, en l'occurrence d'aller marcher. Je me rends compte qu'il n'a pas tort. Il y a des jours où je cafarde un peu, où je ressasse, où je réfléchis trop. Je réalise alors qu'il suffit que je parte marcher pour que tout aille mieux. Les questionnements, les contrariétés, tout disparaît. Début septembre, je me suis "armée de courage", et je me suis inscrite à un groupe de marche. Je dis "armée de courage", car je suis un peu flemmarde des fois (sourire). Tous les jeudis, je rejoins donc ce groupe et je vais marcher environ trois heures, à un rythme assez soutenu. Cet après-midi, par exemple, un circuit avec pas mal de dénivelés, qui m'aurait rebutée il y a seulement quelques mois, et que je n'ai eu aucune difficulté à faire aujourd'hui. Ce sport, car il en est un, offre également de nombreux plaisirs, celui, entre autres, et non pas des moindres, de pouvoir admirer le paysage magnifique qui s'offre à nos yeux. Aujourd'hui, la brume sur les monts d'Auvergne qui se détachent au loin ; le petit village de Rochegut juché sur la colline, éclairé par le soleil ; ce troupeau de salers qui paît en toute tranquillité dans ce pré surplombant le chemin où nous marchons. Ce même troupeau, qui, à notre passage, excité, se met à galoper, une image incroyablement belle, un contre jour faisant ressortir la beauté des bêtes et leur majesté. Enfin bref, un bel après-midi de marche et ce soir une douce lassitude...

Salers. Photo prise sur le net.

22 commentaires:

  1. J'ai vu les mêmes bestioles en Ecosse et je les avais trouvées magnifiques.

    Je suis d'accord, la marche procure bien des choses positives. Cela fait longtemps que je fais de la randonnée en montagne. J'ai commencé petite derrière mon papa qu'il fallait presque suivre en courant tellement il marchait vite. Et puis par la suite, les trajets sont devenus de plus en plus longs et escarpés pour finir par la randonnée en haute montagne. J'en ai moins fait cette année par manque de temps et à cause de quelques petits soucis mais être en montagne, ou dans une forêt ou marcher dans la campagne procure une joie intérieure qui me fait oublier tous mes soucis.
    J'aime marcher en silence alors je craindrai d'être avec tout un groupe. Enfin, si le gens sont silencieux, ce serait bien. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Dédé, les gens sont loin d'être silencieux, mais j'y vais en toute connaissance de cause (sourire). Je rejoins ce groupe juste une fois par semaine. Sinon, j'aime moi aussi marcher dans le silence, silence juste troublé par le chant des oiseaux, le braiment de l'âne (il y en a un pas très loin de chez moi, et on l'entend de loin), et aussi parfois la musique du vent dans les arbres. Les randonnées en montagne, j'aime beaucoup aussi. Arriver en haut, fatiguée mais tellement époustouflée par le paysage panoramique qui s'offre à nous. :-)
      Merci de ta visite, et une belle soirée à toi.

      Supprimer
  2. Bonjour Françoise.
    La marche, démarche salutaire quand rien ne marche. :-)
    Magnifique salers, race cousine de celles , croisées en Espagne, qui constituent le rameau rouge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Rom
      Oui, joliment dit ! :-)
      Je suis allée voir des images du rameau rouge. Oui, elles sont belles, et ressemblent beaucoup aux salers.
      L'autre jour, alors que je me baladais, j'ai vu une vache toute noire, magnifique. C'est la première fois que je vois une vache uniformément noire, et d'un noir brillant.
      Je m'émerveille vraiment de tout. :-)
      Bonne soirée, Rom.

      Supprimer
  3. Je suis comme Dédé, je ne sais pas marcher en groupe, je m'arrête tout le temps pour ramasser des trucs, pour visiter une cabane ou pour faire des photos ! Mais tu as raison, marchons, marchons :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vois la réponse que j'ai faite à Dédé, Espiguette. :-)
      Moi aussi, j'emporte très souvent mon appareil photos, et lorsque je trouve à faire, ne serait-ce qu'une seule photo, je suis encore plus ravie de ma balade. :-)

      Supprimer
  4. Que du bonheur ce billet !
    Tu me donnes envie de mettre mes baskets.
    Bisous ma belle
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets tes baskets, Célestine, mets tes baskets, il fait beau en plus ! :-)
      Gros bisous à toi aussi.

      Supprimer
  5. Marcher, quand on le peut, cela fait un bien immense, ce serait dommage de s'en priver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela fait un bien immense, Gazou. :-)
      Bonne soirée à toi, et un beau dimanche.

      Supprimer
  6. C'est le seul sport que j'aime!!!!!
    Je les croise souvent ces marcheurs dans ma région quand je vais aux champignons ou à la pêche. Je me dis depuis quelques temps, sûr qu'à la retraite je les rejoindrai. Mais qu'est ce qu'ils marchent vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'espère que tu ne t'en prives pas, Pascal ! :-)
      Tu sais, pour que la marche fasse du bien, il faut marcher à son rythme, ce n'est pas obligé de courir. :-)
      A la retraite ? Il te faudra attendre encore un peu, alors. :-)
      Bonne soirée, bises.

      Supprimer
  7. Oui, surtout la marche soutenue, pour se faire de beaux muscles et être plus en forme. Mais la promenade aussi est intéressante, surtout à la montagne ou sur la plage, ça donne du punch au moral et ça donne faim aussi. Bisous et beau weekend Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La marche soutenue, ou la balade, ou la course à pieds pour ceux qui aiment, tous les sports, et de préférence à l'extérieur et non pas en salle fermée, font beaucoup de bien au corps et à l'esprit :-)
      Beau week-end à toi aussi, Bizak. Bisous.

      Supprimer
  8. Je marche aussi mais en solitaire. C'est un peu bizarre, je suis très sociable et aime la compagnie mais bien des choses que les autres aiment à faire en groupe, je les préfère seule. Promenades, yoga, gym...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne se discute pas, Edmée. Le principal étant de se sentir le mieux possible pour apprécier au maximum ce que l'on fait. :-)
      Beau week-end à toi.

      Supprimer
  9. Sais-tu que les vaches salers tirent leurs noms de la ville de Salers dans le cantal.Leurs robes acajou et leurs cornes en forme de lyre font qu'elles sont reconnaissables entre toutes.C'est une race rustique ,capable de s'adapter partout.C'est pour cette qualité ,qu'elle est la vache la plus répandue dans le monde(je ne dis pas la plus nombreuse). De plus ,elle possède un instinct maternelle hors du commun,elle ne "donne" son lait qu'en présence de son veau.
    Lors de randonnées dans les montagnes du cantal et puy de dôme,on peut en apercevoir beaucoup,pendant la période dite de l'estive".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir xoulec
      Merci de m'apprendre tout cela sur les vaches salers, c'est très intéressant.
      Je n'habite pas très loin du Puy de Dôme, j'ai pu en voir en effet, mais il y en a aussi en Haute-Loire, dans ma région. :-)
      Merci de ta visite, xoulec. Bonne soirée.

      Supprimer
  10. Oui, je confirme marcher est nécessaire à la conservation d'un bon état général. Encore faut-il produire cet effort régulièrement, mais le résultat n'est jamais décevant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît qu'il vaut mieux marcher moins longtemps mais plus souvent, 30 à 60 mns par jour, serait l'idéal. Mais on fait bien souvent comme on peut.
      Bonne soirée, Alezandro.

      Supprimer
  11. Marcher est une grande aide, c'est vrai. On se répare vite. Je suis justement en train de lire le dernier livre de Sylvain Tesson et il évoque très bien cela.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, marcher peut être très salvateur, et pour le corps, et pour l'esprit.
      Bonne journée à vous aussi, Bonheur du Jour.

      Supprimer