mardi 8 novembre 2016

Le vilain petit canard

Pour la route du retour en Bretagne (mes petits-fils bretons ont passé une semaine à la maison, mais il a bien fallu les rendre à leurs parents, et de chez moi à chez eux, il y a tout de même presque 800 kms), j'avais pris à la médiathèque un livre audio : "Le vilain petit canard", un conte musical d'après Andersen. Cette fois, j'ai ménagé ma voix, j'avais déjà une partie de la conduite à assurer et j'ai laissé Anna Karina conter cette jolie histoire. Et c'est avec autant de plaisir que mes petits gars que je l'ai écoutée. Il faut dire qu'elle est racontée magistralement bien, et qu'elle est aussi entrecoupée de chansons tendres et drôles, interprétées par Philippe Katerine (j'adore son côté déjanté), Arielle Dombasle, JP Nataf, Jeanne Cherhal et Philippe Eveno. Je dois avoir conservé mon âme d'enfant, car j'ai vraiment adoré écouter ce conte. Si vous avez l'occasion d'emprunter ce livre audio, ne vous en privez surtout pas ! et cela même si vous n'avez pas de petits-enfants, ni d'enfants à qui le faire écouter. Prenez-le pour vous ! Il n'y a pas de honte à cela. (sourire)

Ci-dessous, l'une des chansons : "Seul dans la vie".

6 commentaires:

  1. Comment ? On parle de moi ? (presque, je serais plutôt Calimero , pour qui la vie est trop pinzuste :-) )
    Ah bon, il faut rendre les enfants à leurs parents ?
    Zut ! Tu as bien fait de me prévenir, j'essaierai de m'en souvenir en temps voulu (maintenant que tu en parles, je me rappelle m'être caché chez ma grand-mère en pensant naïvement échapper au retour domiciliaire)
    J'aime tout dans ce billet: Andersen, Anna Karina, Jeanne Cherhal, l'extra-terrestre Philippe Katerine (pour qui ma sympathie s'est encore accrue depuis qu'il partage la vie de Julie Depardieu), la surprenante Arielle Dombasle qui n'a pas que la voix de perchée (mais je l'adore, hein!) et Françoise pour son âme d'enfant.
    Je peux t'affirmer que je m'assiérais volontiers par terre, jambes croisées, pour écouter moi aussi ce conte si l'occasion se présentait.
    Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu aimes tout dans ce billet, Rom. :-)
      Merci pour ton commentaire plein d'humour. :-)
      Bonne soirée à toi aussi. Bises.

      Supprimer
  2. Ce conte me faisait pleurer quand j'étais petite.
    Ce pauvre petit canard que personne n'aimait...
    Heureusement il prend sa revanche quand il grandit.
    C'est l'histoire de beaucoup de gens.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais écouter cette version, Célestine, elle est vraiment décoiffante ! de par toutes ces chansons qui l'accompagnent. Un régal, je te dis ! :-)
      Belle journée à toi. Bisous.

      Supprimer
  3. C'est une si bonne idée, d'écouter ça en voiture! Je me souviens des disques que nous avions à la maison, notamment la chèvre de monsieur Seguin racontée par Fernandel. Je pleurais et pleurais... mais j'adorais l'écouter encore depuis le début ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu descends quelques billets plus bas, Edmée, tu verras que je parle de la chèvre de monsieur Seguin racontée par Fernandel, et que j'en ai les mêmes souvenirs que toi. (sourire)
      Belle fin de journée.

      Supprimer