vendredi 14 octobre 2016

La pluie...

Aujourd'hui, il a beaucoup plu, il a fait un sale temps. Mais pourquoi dit-on un sale temps ? La pluie est-elle sale ? Je ne le pense pas. Elle mouille, d'accord, mais elle n'est pas sale. Cet adjectif "sale" me dérange, en fait. D'ailleurs je ne l'utilise plus, ou rarement, je dis juste : - il pleut aujourd'hui. La pluie n'est que de l'eau, elle n'est pas sale. Un imperméable, des bottines, un parapluie, et un petit tour sous la pluie n'est pas si désagréable que cela. Elle fait un joli bruit d'ailleurs lorsqu'elle tombe sur la toile du parapluie, cela me rappelle lorsque je faisais du camping et qu'il pleuvait, le bruit des gouttes sur la toile de tente, j'aimais bien (à condition toutefois que cela ne dure pas trop longtemps (sourire)). Et puis je trouve, lorsqu'il pleut, que la pluie ravive les couleurs, les paysages ont une autre lumière, une autre luminosité. Quant aux enfants, ils adorent la pluie, parce qu'il y a des flaques, et qu'ils adorent marcher ou sauter dans les flaques ! C'est tellement drôle ! Qu'ils se mouillent n'a aucune importance, et ils ont bien raison. Et puis les fleurs, les plantes, les arbres, que deviendraient-ils s'ils n'étaient jamais arrosés ? On l'a bien vu cet été comme tout ce monde végétal souffrait, les fleurs baissaient du nez, les feuilles des arbres séchaient sur place et tombaient avant l'heure. Moi je dis, bienvenue la pluie ! :-)

16 commentaires:

  1. J'aime ta danse de la pluie, Françoise
    j'aime la pluie. j'aime le temps qu'il fait, les nuages, la neige, le soleil.
    parce que la terre respire à son rythme et que l'eau et le soleil sont des cadeaux.
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La terre respire à son rythme, oui Célestine, et on ne pourra rien y changer. Et c'est tant mieux ! :-)
      Bisous, et un bon week-end à toi.

      Supprimer
  2. Quand j'étais beaucoup plus jeune, c'est à dire encore à la Réunion, je vivais comme on dit là-bas dans une case.
    Quand il pleuvait on entendait toujours la pluie sur la tôle qui servait de toit. On avait pas besoin de regarder dehors, on savait qu'il pleuvait. Mon plaisir était d'aller sous cette pluie quelques minutes. Faut dire, que cette pluie était tiède.

    Quand je suis arrivé en métropole, la première nuit il avait plu. Je l'ai vu seulement quand je suis sorti. C'était en février 1985!!!! Elle n'était pas tiède du tout:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que mon billet t'ait remémoré ce bon souvenir, Pascal. :-)
      Je me doute que ton arrivée en métropole a dû te changer complètement la vie.
      Bon week-end à toi. Bises.

      Supprimer
  3. j'aime la pluie,elle lave, glisse sur le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle fait tout cela, Sylvie. :-)
      Bon week-end à toi.

      Supprimer
  4. Au Japon il y a beaucoup d'onomatopées pour désigner les différentes pluies... Les japonais sont proches de la nature... J'aime la pluie même quand je suis trempé jusqu'aux os...
    Le sale temps pour moi est quand il y a canicule...
    Comme quoi...
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, en effet Gilles. :-)
      Bonne soirée, ou bon boulot.
      Bises.

      Supprimer
  5. Bel hymne à la pluie, Françoise ! elle te revaudrait bien ça, un jour, elle va te mouiller d'amour et d'eau fraîche.Bisous en arc en ciel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bizak, c'est si joliment dit, et d'une manière si poétique ! :-)
      Je suis ravie que tu sois de retour. Bisous.

      Supprimer
  6. A propos de "saleté" je me fais la même remarque quand, dans ma commune, il est dit qu'on a "fait propre" en supprimant toutes les "mauvaises herbes" qui s'insinuaient dans les interstices des trottoirs. Comme si la végétation, c'est à dire la vie, était "sale"…

    On parle aussi de "mauvais" temps. Or chacun sait que l'eau céleste est bonne pour la nature :)

    J'aime bien les question de bons sens que tu poses, Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense tout comme toi, Pierre. Les mauvaises herbes n'existent pas, ce sont des herbes tout simplement, et il y en a parfois de très belles.
      Oui, l'eau céleste est bonne pour la nature. De toute façon, les gens ne sont jamais contents, il fait trop chaud, il fait trop froid, etc. :-)
      Merci Pierre. Belle fin de journée.

      Supprimer
  7. J'imagine que le temps peut être aussi sale que le caractère de certains ... rien de plus sale :)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Françoise.
    Je respecte profondément ce don que Dieu, dans son infinie bonté, a généreusement accordé aux Anglais pour leur fournir un sujet de conversation pour l'éternité (la citation originale est attribuée à Anthony Chester) :-)
    Les pluies sont si nombreuses en diversité : crachin, averse, drache, bruine, rincée, etc.
    Celles que je chéris le plus, mes origines andalouses n'étant pas étrangères à ce choix, sont les pluies nocturnes les plus délicates, ces bienfaitrices anonymes dont le passage est vite estompé par les premiers rayons ardents du soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Rom
      Un sujet de conversation, c'est vrai, qu'est-ce que le temps, beau ou mauvais, peut en faire dire des mots ! mais bon, cela permet des échanges et c'est mieux que de dire du mal de son voisin (sourire).
      Les pluies nocturnes... En fait, j'aime entendre tomber la pluie la nuit alors que j'ai la chance d'être au chaud et bien à l'abri. :-)
      Belle fin de journée, Rom.

      Supprimer