mercredi 26 octobre 2016

Arrêt sur image

Vous la voyez, cette jeune fille sur la photo, jouant de la flûte ? C'est moi, il y a... je ne vous dirai pas le nombre d'années, mais ça commence à dater. Disons que j'avais une vingtaine d'années. C'était la période baba cool. Apprendre à jouer de la flûte, c'était notre marotte avec une amie. Nous nous trouvions sur une montagne au-dessus du refuge de l'Orgère (parc de la Vanoise), lors d'un week-end avec des copains. Quel bon souvenir ! et quelles rigolades aussi ! Nous avions averti les  garçons qu'ils ne pourraient peut-être pas nous suivre, car nous étions de très bonnes marcheuses, enfin... nous le croyions ! Mais quand il a fallu escalader, avec nos sacs sur le dos, car nous n'avions pas voulu les laisser porter par les garçons qui nous l'avaient pourtant si gentiment proposé, eh bien nous nous sommes vite rendues compte que nous n'étions pas si entraînées que cela, et que nous allions devoir leur demander finalement leur aide, car, eux, n'avaient aucun mal à escalader. Et au final, ce sont eux qui ont porté nos sacs et qui nous ont aussi aidées à franchir certains passages difficiles, voire très difficiles (genre névés...)... Nous étions un peu inconscients, mais bon, cela, c'est une autre histoire...(sourire)

Petite pause de quelques jours sur cet arrêt sur image. A bientôt !

15 commentaires:

  1. Dans ma vingtaine, c'était la guitare... Voire l'harmonica... Ressources-toi, où que tu ailles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi passé une période guitare, mais une guitare, c'est encombrant pour escalader. (sourire)
      Bonne fin de dimanche, Gilles.

      Supprimer
  2. Oh Françoise ! trop chouette cette photo. Les pantalons à pattes d'eph.
    Les longs cheveux la raie au milieu... moi, c'était la guitare !
    Que de souvenirs...Merci!
    Bisous célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Célestine, les pantalons à pattes d'eph ! et la raie du milieu ! :-)
      Et la guitare aussi, un peu.
      Merci à toi. Belle fin de dimanche. Bisous.

      Supprimer
  3. Tu en parles comme si c'était hier ! Et en effet c'était hier. Notre jeunesse et ses souvenirs sont si proches, et pourtant si loin. Aussi loin que nous pouvons être différents, physiquement, de ces images juvéniles. Aussi proches que ces émotions qui, elles, ne vieillissent pas…

    Les chaussures : des Pataugas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'était hier, Pierre ! :-)
      Des Pataugas, oui ! C'était la mode de l'époque. :-)
      Bonne soirée, merci de ta visite.

      Supprimer
  4. Quel charmant flash-back, merci !
    Tu joues bien ! (si si, cela se voit)
    Mes cheveux étaient aussi longs que les tiens, mes échancrures aux pieds des pantalons aussi larges que les tiennes.
    J'ai conservé un ou deux tee-shirts de cette période, aux couleurs vives et chatoyantes, aux motifs géométriques tels des mandalas hippies.
    Guitare sous le bras, Dylan dans la tête, j'étais (comme beaucoup) con (très?), jeune (très!) et rêveur (très, très !)
    Mais comme ils étaient beaux ces rêves :-)
    Bises
    PS: Uniforme ? tenue unique ? illusion ? J'ai l'impression de voir les mêmes hauts à carreaux pour les trois personnes présentes sur cette photo :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... Je ne suis pas sûre que je jouais bien, mais j'essayais ! :-)
      Tu as conservé des photos de l'époque ? J'aimerais les voir. :-)
      Oh oui, ils étaient beaux ces rêves.
      PS : les chemises à carreaux ? (rire) Nous avions dû les acheter par lot ! :-)
      Bises à toi aussi, et une bonne soirée.

      Supprimer
    2. J'aimerais les voir. :-)
      Moi, pas vraiment :-)

      Supprimer
    3. Ah bon ! Pourquoi ? Je suis sûre que tu dois être très mignon avec les cheveux longs ! :-)

      Supprimer
  5. Ce sont de bons souvenirs et il est bon de les garder en mémoire...Bonne pause !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je fais, Gazou ! :-)
      Belle fin de journée.

      Supprimer