mercredi 13 juillet 2016

Il nous étonne, il nous surprend

Mon petit-fils a des troubles du comportement, oui. Mon petit-fils a des problèmes de concentration, oui. Mon petit-fils est dit "handicapé", oui. Mais pourtant, il comprend tout, il entend tout, il voit tout. Il fait des réflexions incroyablement justes et pertinentes. On pourrait croire parfois qu'il n'écoute pas, qu'il ne comprend pas, mais ce n'est pas le cas et il nous le prouve chaque jour. Il est peut-être différent mais il a une sensibilité accrue, et une attention que nous-mêmes n'avons pas toujours. Il nous étonne, il nous surprend, et je me demande parfois si ce n'est pas lui qui est le plus lucide et le plus dans la réalité.

22 commentaires:

  1. Elle est ténue, la limite entre la norme et le handicap...
    Et s'il avait tout simplement un cerveau droit dominant ? ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Célestine, c'est le côté droit de son cerveau qui a été endommagé. C'est impressionnant d'ailleurs, lorsqu'on regarde sur les radios, il y a comme un trou noir, une partie de détruite. Mais peut-être que les connexions sont en train de se refaire malgré tout, qui sait ? Comme je le disais sur un autre billet, je crois aux miracles, alors... :-)
      Belle soirée à toi,bisous.

      Supprimer
    2. Je me permets d'ajouter quelque chose : les jeunes organismes peuvent créer des nouvelles connections quand une partie du cerveau est lésé. je l'ai vu dans d'autres cas similaires...
      Je n'aborderai pas l'idée de "miracle"...
      Bises à vous deux

      Supprimer
    3. C'est vrai, le neurologue qui suit mon petit-fils nous l'avait dit, de nouvelles connexions peuvent se faire et remplacer celles qui ont été détruites, en remplacer au moins une partie. C'est sans doute ce qui est en train de se produire. Merci de cette précision, Gilles.
      Bises à toi.

      Supprimer
  2. Le corps a cette faculté de nous surprendre quand il reprend tout naturellement ses ressorts dont la vie l'a prémunit.
    Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Bizak, c'est étonnant et surprenant en effet.
      Bisous à toi aussi. :-)

      Supprimer
  3. Pour avoir travaillé avec des enfants handicapés un laps de temps, j'affirme qu'ils ont une sensibilité, une intelligence, un raisonnement "différent". Ils ne nous sont ni inférieurs ni supérieurs...
    A leurs yeux, nous semblons sans doute beaucoup plus effrayant avec notre antipathie...
    Sourire.
    Bises tendres et amicales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gilles, j'approuve entièrement ce que tu dis.
      Je te souhaite une bonne soirée.
      Bises amicales.

      Supprimer
  4. J'ai un gros souci avec le mot "handicap" Mon fils porte pourtant l'étiquette d'handicapé .
    Depuis sa naissance, il me donne tous les jours de formidables leçons de vie.Je ne sais pas quel âge à ton petit-fils, mon garçon a 14 ans et je peux te dire qu'il y a eu d'énormes progressions à tous niveaux. A la naissance, les médecins étaient pourtant pessimistes,à cause de son hémorragie cérébrale.Il est devenu un adolescent bien dans ses baskets, doté d'une grande maturité.Comme je te l'ai déjà dit, le miracle a déjà eu lieu car il a failli perdre la vie à sa naissance...Je ne suis plus dans l'attente d'un miracle, mais je souhaite qu'il continue à se battre pour se faire un place dans notre société.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon petit-fils a 7 ans et demi, Ange. Donc il a l'avenir devant lui, et le temps de récupérer encore de nombreuses connexions.
      Oui, tu as raison de le redire : le miracle a déjà eu lieu lorsque ton fils s'en est sorti à la naissance, tout comme mon petit-fils lorsqu'il est sorti du coma dans lequel il était plongé depuis 15 jours. Il ne faut pas oublier non plus que certains médecins pensaient qu'il n'allait pas s'en sortir, ou alors qu'il resterait en l'état de "légume". Il s'en est bien sorti, oui ! :-)
      Bonne soirée, Ange. Bises.

      Supprimer
  5. Mon petit fils a maintenant 25 ans, il est trisomique 21. Il a un CAP de serveur en salle et travaille en CDI dans une grande chaîne de restaurants l'Hippopotamus. Son intelligence et sa perspicacité nous étonnent tout le temps. Il se bat constamment pour faire accepter son handicap devant des adultes allergiques à la différence et c'est épuisant car dans son monde, il aime tout le monde et sa plus grande faiblesse c'est de ne pas pouvoir se défendre. Heureusement que sa maman veille au grain pour remettre les pendules à l'heure et rentrer dans le lard de ceux qui veulent profiter de sa faiblesse. Notre monde est impitoyable et grâce à lui j'ai lâché prise pour adopter sa façon de pensée qui n'est que de voir le bon côté des choses et d'être heureux même quand on est agressé. Les plus grands handicapés ne sont pas ceux que l'on croit ...... Belle journée !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont souvent ces personnes qui nous donnent de belles leçons de vie, elles ne se lamentent pas pour un petit bobo, elles ne perdent pas de temps à ressasser, elles vivent le moment présent, et en jouissent pleinement.
      Tu as tout à fait raison, Lauriza, les plus grands handicapés ne sont pas ceux que l'on croit :
      !
      Belle soirée à toi, bisous.

      Supprimer
  6. Il comprend tout et communique à sa manière... son intelligence s'exprime autrement, selon ce dont lui, il a besoin. Et je trouve beau que tu sois fière de ça, fière de sa manière à lui qui vaut bien les autres. Sa voix seule est différente... et tu l'entends!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'aime tant, Edmée. (sourire)
      Belle journée à toi.

      Supprimer
  7. Mais, avant d'être un "handicapé", c'est un être humain, avec sa sensibilité et sa richesse. Et puis, je connais tant de gens "normaux" qui sont handicapés du coeur....
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en connais aussi, mais je peux te dire que mon petit-fils ne l'est pas, lui, handicapé du coeur. :-)
      Bonne soirée, Bonheur du Jour. Merci.

      Supprimer
  8. Tu l'embrassera pour moi.
    Je t’embrasse aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son papa nous l'amène demain avec son petit frère, ils vont passer toute la semaine prochaine à la maison. Je l'embrasserai de ta part, Pascal. :-)
      Merci. Je t'embrasse aussi.

      Supprimer
  9. je suis admirative de ton regard positif . Que d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a besoin de ce regard positif, Françoise, plus que toute autre personne.
      Merci. Belle soirée.

      Supprimer
  10. Tout est dans le cœur. Et puis si nous vibrions à l'unisson la vie serait fade.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai le bourdon.
      Merci d'être venu par ici. :-)
      Un beau week-end à toi. Bises.

      Supprimer