vendredi 22 avril 2016

Je crois aux miracles...

Ce soir, il avait du mal à trouver le sommeil, la pluie faisait du bruit sur le velux. - Je n'aime pas entendre ce bruit, comment on fait pour l'arrêter, mamie ? Je lui ai dit qu'on ne pouvait pas l'arrêter, qu'il ne l'entendrait plus lorsqu'il dormirait. Et comme il n'arrivait pas à comprendre qu'on ne puisse pas l'arrêter et qu'il continuait à me questionner, je me suis allongée sur le lit à côté du sien pour qu'il soit moins inquiet et qu'il arrive à s'endormir. Il tournait à droite, à gauche, il me regardait, il écoutait, il touchait sa main inerte, il jouait avec ses doigts. Je le couvais de mon regard. Et puis enfin, il s'est arrêté de bouger, j'ai entendu son souffle devenir régulier, il s'était enfin endormi. En le regardant, je me disais, comme je l'aime cet enfant, et comme je donnerai cher pour qu'il retrouve ses facultés mentales et physiques. Je me disais aussi que si j'arrivais à prier très fort tous les jours, en demandant de l'aide à ma mère, ma belle-mère, mon frère et tous les autres, peut-être qu'un miracle se produirait. Je crois aux miracles...

8 commentaires:

  1. Il faut toujours garde un espoir, qui sait un miracle peut arriver, il faut y croire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Marie, il faut y croire.
      Merci à toi pour tous tes petits mots.
      Bonne soirée. Bisous.

      Supprimer
  2. Le miracle n'est peut-être pas toujours là où l'on attend , mais il existe cependant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a déjà eu miracle lorsque ce petit bonhomme est revenu à la vie...
      Merci pour ton passage ici, Gazou.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Bonne soirée, Pascal. Merci de venir me lire ici.

      Supprimer
  4. Comme il me touche ton article. J'aimerais aussi qu'un miracle se produise pour mon fils, mais il s'est déjà produit il y a 14 ans quand il est "resté" en vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est déjà un beau miracle pour ton fils, tout comme mon petit-fils qui, lui aussi, a failli ne pas revenir de son accident de santé alors qu'il n'avait que 2 ans et demi.

      Supprimer